(Co)location à Madrid, évitez les arnaques !

Face à la forte demande de location d’appartements ou de chambres, les fausses annonces fleurissent sur les pages spécialisées. Ces arnaques à la location touchent le plus souvent les personnes étrangères qui méconnaissent les rouages du milieu, mais pas que. Nous vous proposons de passer en revue les différentes techniques utilisées afin que vous puissiez repérer et éviter les arnaques.

Trop beau pour être vrai

« Appartement extérieur, 2 chambres, 2 salles de bain, 60m², proche Plaza Mayor, 500 €/mois frais inclus. »

Les annonces frauduleuses mettent le plus souvent en scène des appartements parfaits ou en très bon état, situés dans le centre et avec un loyer bien en dessous du prix du marché. Nous vous conseillons de toujours consulter plusieurs annonces afin de vous faire une idée du prix moyen du mètre carré par quartier. Vous serez alors en mesure de repérer ce genre d’arnaque.

Communication par email

Un autre élément qui doit vous mettre la puce à l’oreille : le soit disant propriétaire ne sera jamais joignable par téléphone. L’annonce ne propose généralement même pas de numéro. Si certains en ajoutent un pour dissimuler un peu, ils ne répondront jamais à vos appels et communiqueront toujours via emails.

Impossible de visiter l’appartement

Vous avez voulu tenter votre chance et avez contacté le « propriétaire » de cet incroyable appartement. Il vous explique alors qu’il est impossible de visiter l’appartement mais qu’il peut vous envoyer toutes les photos nécessaires. À moins qu’il s’agisse d’une agence spécialisée du type Spotahome, c’est en général mauvais signe.

Paiement anticipé de la caution

Le « propriétaire » frauduleux ne peut donc jamais faire visiter l’appartement. Face à cette impasse, il demande alors un paiement anticipé de la caution par virement bancaire avant d’envoyer les clés par courrier. Inutile de vous dire que vous ne les recevrez jamais. Il en va de même si le propriétaire vous demande de payer la caution ou une avance par mandat cash (Western Union par exemple) : fuyez, il s’agit d’un moyen de paiement intraçacable utilisé de longue date par tous les arnaqueurs !

Le supposé propriétaire vit à l’étranger

Certains étoffent un peu plus leur histoire et expliquent qu’ils se trouvent à l’étranger et sont les seuls à posséder les clés de l’appartement. Suite à quoi ils demanderont le paiement anticipé de la caution avant d’envoyer les clés ou comme garantie avant d’avoir à se déplacer pour vous faire visiter l’appartement…Fuyez, il s’agit d’une arnaque !

En effet, mettriez-vous un appartement en location tout en vivant à l’étranger sans laisser le double des clés à personne ni à une agence immobilière ?

Paiement à travers Airbnb

Dernière invention des arnaqueurs : faire croire que le paiement anticipé de la caution se fait à travers la page web d’Airbnb. Une alternative qui pourra rassurer les plus dubitatifs en leur offrant un mode de paiement sécurisé. Il n’en est pourtant rien ! Le lien qui vous sera envoyé vous renverra vers une page qui ressemble à s’y méprendre à celle de la célèbre plateforme de location mais qui s’avère être une imitation frauduleuse. Votre argent ne passera pas par Airbnb et vous ne verrez jamais la couleur cet appartement.

Voici tout ce que nous savons sur les différentes arnaques à la location à Madrid. Nous espérons que cela vous sera utile et vous souhaitons bon courage dans votre recherche.

Nous vous suggérons également...