Dans le noir ? Le restaurant insolite à Madrid !

Certains d’entre vous ont certainement déjà entendu parler du restaurant proposant de déguster ses plats dans l’obscurité la plus complète. Le concept, apparu en 2004 à Paris avec l’ouverture du premier restaurant Dans le noir ?, s’est peu à peu internationalisé jusqu’à traverser la frontière espagnole en s’installant à Barcelone dans un premier temps, puis, pour notre plus grand plaisir, à Madrid.

Restaurant Dans le noir ?

C’est Édouard de Broglie, entrepreneur social français, qui est à l’origine du concept des restaurants Dans le noir ? En collaborant avec l’association Paul Guinot pour les aveugles et malvoyants, il est parvenu à développer son projet de dîners dans l’obscurité tout en sensibilisant le public à la déficience visuelle. Depuis, la chaîne s’est notamment implantée à Londres, Barcelone, Saint-Pétersbourg, et Auckland.

Désireux de satisfaire nos papilles (même sans être complètement conscient de ce que l’on mange), Dans le noir ? Madrid collabore avec le célèbre chef Manuel Núñez Túnez. Originaire de Galice, il s’inspire de ses origines pour concevoir les menus proposés par le restaurant.

Ainsi, après avoir été cordialement conviée, c’est tout naturellement que j’ai accepté et voulu tenter l’aventure Dans le noir ? Sans vraiment savoir à quoi m’attendre, c’est entre excitation et appréhension que je m’y suis rendue. J’ai tout d’abord découvert un local décoré avec élégance, dégageant une ambiance feutrée et chaleureuse avant d’être chaleureusement accueillie par Clément, chargé de communication et Maité, Française et co-gérante du restaurant. Après m’avoir expliqué le concept et la philosophie du lieu, nous sommes entrés dans le vif du sujet.

Une expérience sensorielle Dans le noir ?

Comme son nom l’indique, le restaurant Dans le noir ? propose un menu gastronomique à déguster dans l’obscurité, transformant le repas en une véritable expérience sensorielle. Privés de la vue, vous devrez manger et deviner ce qui vous est servi avec pour seuls alliés votre goût, odorat et toucher.

La question qui nous interpelle tous : est-ce tant difficile de reconnaître ce que l’on mange ?

La réponse est un grand oui ! Vous connaissez la légende de ceux qui ne distinguent pas la viande du poisson ? Ce n’en est pas une, j’en suis la preuve vivante. Je ne suis parvenue à reconnaître l’aliment principal d’aucune des trois entrées que l’ont m’a servies, ni les fruits utilisés pour mon cocktail (oui, j’ai honte).

Une expérience humaine et sociale Dans le noir ?

Au delà de l’expérience gastronomique et sensorielle, Dans le noir ? est aussi et avant tout une expérience humaine et sociale.

Les serveurs, tous malvoyants et non voyants se convertiront en véritable guides pour les visiteurs qui pourront, le temps d’un repas, avoir un aperçu de leur condition. La chaîne souhaite de cette façon démontrer leur valeur et pleine capacité à occuper un poste de travail.

Enfin, être dans l’obscurité oblige à communiquer différemment et permet de s’affranchir des différences et des préjugés. C’est avec une grande surprise que j’ai entendu le serveur me dire tout naturellement « donnez-moi votre main », ce dans le but de pouvoir me donner mon verre. Ce geste, qui aurait été inapproprié dans un contexte « classique », se transforme en un moyen évident pour communiquer et pour se repérer dans l’obscurité.

 

S’essayer au langage des signes : Dans le noir ? Otra Vista Social Club

Toujours dans le but d’offrir de nouvelles expériences et de sensibiliser aux situations de handicap, Dans le Noir ? propose également un nouveau concept : le Silent Disco. En quoi cela consiste ? Boire un verre entre amis en terrasse, chacun avec des casques sans fil coupant de tout bruit extérieur et parvenir à passer votre commande et à communiquer. Pour vous guider, Karla, serveuse-guide sourde, vous initiera au langage des signes !
Pour l’occasion, je vous recommande les mojitos (classiques, mangue ou fraise), ils sont délicieux !
Petit plus : les casques ont deux canaux musicaux dont un  avec une playlist 100% francophone !

Dans le noir_Mojito

Pour avoir vécu l’expérience, je me suis rendue compte à quel point notre gestuelle est importante et peut être porteuse des messages que l’on souhaite faire passer.
Aussi, de la même façon que lors du dîner dans l’obscurité, Karla a été bien plus qu’un serveuse et c’est un véritable moment d’échange qui s’instaure.

Le bilan de l’expérience est donc plus que positif. L’appréhension laisse place à la curiosité, au jeu et à la chaleur humaine. J’en suis ressortie convaincue et pleine d’énergie avec l’envie de partager cette expérience unique avec vous.

Information :

Restaurant bar lounge Dans le noir ?
Adresse : Plaza Biombo 5, Madrid
Réservation : à travers la page web Dans le noir ?

Des doutes ?

Pour les plus curieux, voici quelques questions que je me posais avant de me lancer et auxquelles je peux maintenant répondre :

  • Comment utilise-t-on ses couverts ?

Les plats sont spécialement élaborés pour l’occasion et ne nécessitent généralement pas plus qu’une petite cuillère. On ne va pas vous servir 500 gr d’entrecôte ou une assiette de spaghettis à la bolognaise 🙂 Par contre, vous aurez certainement besoin d’utiliser vos mains pour éviter d’apporter une cuillère vide à votre bouche.

  • Est-ce qu’on s’en met partout ?

Ça dépend :p J’ai eu le réflexe de bien me pencher au dessus de la table à chaque bouchée pour éviter toute chute de nourriture malvenue. Par contre, en utilisant les doigts on se les salit forcément…je déconseille de vous toucher les cheveux ou les vêtements pour éviter les surprises.

D’ailleurs, même sans le vouloir on se salit les mains. Comme vous ne savez pas ce que vous avez en face de vous vous n’êtes pas à l’abri de mettre le doigt dans une verrine ou dans le contenu d’un toast !

  • Est-ce qu’il fait totalement noir ?

C’est le noir complet. Pas une lumière, pas un reflet. On vous demande de laisser votre téléphone ainsi que tout objet phosphorescent dans un casier avant d’entrer dans la salle.

  • N’est-ce pas oppressant autant de rester autant dans l’obscurité ?

Être plongé dans le noir complet peut en effet paraître quelque peu angoissant ; et tout entre nous, ça l’a été pour moi. C’est une sensation déconcertante et intimidante (c’est quelqu’un qui cache la lumière de son téléphone avec un t-shirt la nuit qui vous le dit :p), d’autant plus quand on sait que l’on va devoir dîner et tenir une conversation comme ça.

Je pourrais continuer à écrire mais finalement, rien ne vaut de vivre l’expérience !

 

 

 

Nous vous suggérons également...