L´été made in Madrid

Au vu de la vague de chaleur en cours, de celles qui arrivent et de toutes celles difficilement surmontées, je me suis dit qu’il était temps de dévoiler la vérité sur l’été à Madrid : c’est la fournaise, de jour comme de nuit !

L’été à Madrid, la canicule en continu

Tous ceux qui ont séjourné à Madrid entre juin et septembre sans clim chez eux sauront de quoi je parle :p

Je me souviendrai toujours de ma maman qui, lors de sa première soirée à Madrid en juillet, a ouvert, pleine d’espoir, la fenêtre de la chambre pour obtenir un peu d’air… Elle a soudainement affiché une mine déconfite en se rendant compte de l’inutilité de son geste.

Le problème, c’est que l’été à Madrid, il fait non seulement chaud le jour mais aussi la nuit. Quand les maximales peuvent avoisiner les 40ºC (sous abri bien sûr, en plein soleil on est plus au niveau « four »), les minimales descendent rarement en dessous de 22ºC. Ce petit moment de fraîcheur tant attendu ne pointant le bout de son nez qu’entre 6h et 8h du matin.

Le sommeil devient alors un trésor précieux et rare…Je vous laisse imaginer le résultat fin août, entre cernes, irritabilité et siestes improvisées au bureau sous l’air conditionné. Car oui, votre seule motivation sera finalement d’aller travailler pour profiter de la clim. Tous auront bien entendu fait l’acquisition du saint ventilateur malgré les fréquentes pénuries. Mince consolation qui ne fait finalement rien de plus que nous recracher de l’air chaud au visage.

Les avantages et inconvénients de passer l’été à Madrid

Autres inconvénients de l’été à Madrid (hormis la chaleur insupportable)

  • Madrid se vidant de près de la moitié de sa population entre juillet et août, beaucoup de commerces en profitent pour fermer, même nos bars et restaurants préférés 🙁

  • Autre conséquence de la désertification de la ville, il y a moins d’ambiance. Une discothèque avec 15 personnes à 2h, ce n’est pas ce qu’il y a de plus fun (certes, il y a de la place pour danser et moins de queue pour aller aux toilettes).

Les avantages de l’été à Madrid

L’été à Madrid a toutefois ses bons côtés (quand on cherche bien), ce pour plusieurs raisons :

  • La fluidité des transports. Comme il n’y a plus personne, aller au travail devient tout de suite plus fluide. Pas un chat dans le métro ni sur la route ! Fini le mode sardine et les embouteillages.

  • L’horaire d’été au bureau. Pratique plus ou moins généralisée au sein des entreprises installées à Madrid, elle consiste en la réduction et « compression » de la journée de travail en juillet et aôut : on commence à 8h et termine aux alentours de 15h (sans pause), l’0ccasion d’aller se rafraîchir à la piscine l’après-midi !

Quelques conseils entre vous et moi

  • Mangez des fruits rafraîchissants comme le melon ou la pastèque.

  • Ceux qui trouvent que les brumisateurs sont trop chers peuvent utiliser un vaporisateur (un pschitt-pschitt pour les intimes) pour se rafraîchir l’ensemble du corps.

  • N’hésitez pas à investir dans un éventail, on n’est jamais à l’abri d’une rame de métro non climatisée !

  • Mouillez-vous les pieds sans modération.

  • Anticipez et procurez-vous un ventilateur ou climatiseur avant l’été. Les grandes surfaces et magasins spécialisés sont littéralement dévalisés chaque année lors des premières chaleurs.

  • Privilégiez les ventilateurs sur pied. Généralement plus grands et plus puissants, ils ventilent mieux et ne sont pas beaucoup plus chers (vous pouvez en trouver au Corte Inglés, ou dans les grandes surfaces type Alcampo, Carrefour etc.)

  • Suivez les conseils de base en cas de forte chaleur : buvez beaucoup (d’eau), évitez de sortir entre 14h et 18h, allez dans des lieux climatisés (centre commerciaux par exemple) etc.

Enfin, je dirai que c’est une source d’apprentissage ! Une fois qu’on a vécu un été à Madrid (ou dans le sud de l’Espagne) on comprend en effet beaucoup mieux le concept de la sieste et se rend compte que l’éventail n’est pas qu’un simple accessoire de mode !

 

Nous vous suggérons également...