Les idées reçues sur Madrid et l’Espagne

Chaque pays et chaque culture vient avec son lot de préjugés et d‘idées reçues qui s’avèrent plus ou moins vrais. D’ailleurs, au cas où vous ne le saviez pas, les Français sont perçus, en Amérique Latine, comme des gens sales. On m’a déjà très sérieusement demandé si je prenais une douche tous les jours ! C’est pareil dans l’autre sens et je vous propose 5 idées reçues que nous avons sur l’Espagne et Madrid.

Idée reçue Nº1 : il fait chaud toute l’année

Alors oui, l’été, c’est la fournaise non stop, le jour comme la nuit mais on est malheureusement loin de passer toute l’année en T-shirt. L’hiver, il fait froid et on allume le chauffage. Si vous prévoyez de visiter Madrid entre novembre/décembre et mars/avril, vous ne vous affranchirez pas de votre manteau. On peut facilement avoir entre 0 et 5 degrés le journée et être en négatif la nuit.

Sol de Madrid

Idée reçue Nº 2 : l’Espagne est plus sale que l’Europe du Nord

Je ne sais pas trop d’où vient cette idée mais on considère souvent que les pays « moins riches », « moins développés » (j’utilise des énormes guillemets) que le sien seront forcément plus sales. Pourtant, Madrid est une ville chouchoutée et brille comme un sous neuf. Les rues, le métro, les façades de bâtiments…tout est propre et régulièrement entretenu.

Idée reçue Nº3 : on fait la sieste tous les jours de la semaine

On aimerait bien, mais non. Madrid, en tant que capitale et destination touristique a dû s’aligner sur le rythme des grandes villes européennes.  Impossible de faire la sieste quand on fait 9h-14h / 15h-18h et que notre domicile est à plus de 10 min de notre lieu de travail, ce qui doit être le cas de plus de 80% des personnes actives à Madrid. Il faut cependant admettre que c’est une pratique davantage répandue dans le sud de l’Espagne. En effet, pour éviter la carbonisation l’été entre 14h et 17h, les petits commerces sont généralement fermés. On soupçonne donc fortement les travailleurs d’en profiter pour faire un petit somme. :p

Idée reçu Nº4 : les Espagnols sont des fainéants

Cela doit découler directement du cliché ci-dessus et pourtant les chiffres sont là : les Espagnols travaillent plus que les Français (nous ne rentrerons pas dans les débats sur la productivité :p). Avec une semaine à 40h (sans RTT) et entre 21 et 23 jours de jours de congés payés par an, les Espagnols ont à leur actif beaucoup plus d’heures travaillées.

Idée reçu Nº5 : 0n danse et écoute le Flamenco, partout tout le temps.

Certes, on trouve un mini rayon de tenues flamenco au Décathlon  et certains participants de The Voice on la voix qui s’accord parfaitement avec la guitare et les castagnettes. Mais il ne s’agit pas non plus d’une invasion de flamenco. On peut vivre à Madrid sans en écouter et sans en voir, sans mentionner que la plupart des Espagnols ne savent pas le danser/jouer (c’est plus propre aux Andalous et encore). Par contre, c’est sûr qu’il est plus facile de trouver des spectacles de flamenco en Espagne que des spectacles de bourrée berrichonne en France 🙂

Nous vous suggérons également...