Madrid, pour le meilleur et pour le pire !

À l’occasion de mes 5 ans passés à Madrid, j’ai voulu prendre directement la parole et vous partager mon avis sur notre belle capitale espagnole.

Je me souviens avoir atterri le 4 février 2012 pour effectuer un stage de 7 mois, entre appréhension et excitation. Depuis, j’y ai vécu en tant qu’employée, en colocation, célibataire, en couple…Il me reste encore beaucoup à découvrir mais je souhaiterais partager le meilleur et le pire de ce que j’ai pu expérimenter depuis mon arrivée.

Madrid et ses défauts

On commence toujours par la mauvais nouvelle, alors voici la listes de ces petites chose qui me dérangent à Madrid.

  • Les médecins. Autant le système de Sécurité Sociale n’a pas grand chose à envier au français, autant ils pourraient faire un effort lors du recrutement des médecins et spécialistes d’un point de vue empathie et sympathie. Exceptions mises à part, on vous esquisse rarement un sourire, l’amabilité est optionnelle et votre temps d’expression est compté, c’est 10 minutes la consultation, top chrono.

  • La déclaration d’impôts. Je n’ai jamais eu à en faire en France et ne pourrai donc pas comparer, ça se trouve c’est encore plus compliqué d’ailleurs…Toujours est-il que je ne suis jamais parvenue à la faire seule, l’ergonomie du logiciel utilisé restant pour moi une véritable énigme. Heureusement, on peut prendre rendez-vous gratuitement pour qu’un agent nous aide à la faire 🙂

Agencia Tributaria

  • Les couples un peu trop expressifs en publics. Je ne suis pas non plus une vieille mégère qui ne supporte pas le moindre échange de salive dans la rue mais j’ai mes limites. À Madrid, on est beaucoup moins pudique : et vas-y que je fous la main dans le legging (transparent) de ma copine pour tâter son popotin en pleine rue commerçante, et si on se pourléchait le visage au restaurant en faisant des bruits de succion parfaitement perceptibles ?… Je préfère en rire bien sûr, mais sur le coup ça peut interpeller :p

  • Les gens qui parlent trop fort. À Madrid et en Espagne en général, on parle fort, c’est un fait. Je me suis habituée au brouhaha général dans les bars et restaurants et je dois même avouer que maintenant, un lieu trop silencieux me met mal à l’aise. Mais il y a des personnes qui doivent avoir plus de cordes vocales que la moyenne et viennent ainsi régulièrement envahir vos oreilles et tester votre patience.

Bon dans le fond, rien de bien méchant ! Passons à la meilleure partie, celle des choses que je préfère à Madrid.

Le meilleur de Madrid

  • Le transport public.  En plus d’être incroyablement efficace et subissant très peu de grèves ou perturbations sur les voies, les transports publics de Madrid sont colorés et propres. Le grand luxe !

  • La sécurité. Certes, la France n’est pas un pays dangereux, mais on sent nettement la différence lorsqu’on arrive à Madrid. Personne ne viendra vous agresser ou vous mettre mal à l’aise dans la rue qu’il soit midi ou 4h du matin, que vous soyez seul(e) ou en groupe. Les retours de soirée ne sont pas un dilemme même quand on est une fille en jupe et en talons !

  • L’ambiance. Madrid est assez réputée pour la fête et c’est amplement mérité ! Le Centre de la ville est constamment en effervescence, l’hiver comme l’été, le lundi comme le samedi, à 20h comme à 5h. Les Espagnols aiment beaucoup sortir, aller de bar en bar et plus si affinités. Et on suit volontiers le mouvement. Mais curieusement, si la capitale Espagnol est marquée par un grand dynamisme, je la trouve aussi apaisante et décontractée, ce que j’attribue au tempérament serviable et positif des autochtones.

  • Le prix des bars et restaurants. Comme je vous ai dit, je suis arrivée à Madrid pour un stage. J’étais alors une étudiante au budget plus que limité et pourtant, je parvenais à sortir plusieurs fois par semaine sans trop faire péter mon compte en banque. Avec la bière à 2.5 € et les tapas parfois gratuites, on peut se faire un repas (non équilibré certes) pour moins de 10 €. On trouve également des restaurants avec des prix très attractifs : on peut manger copieusement et de la qualité pour 15-20 €. Petit conseil : utilisez le site El Tenedor :p

Il y a bien sûr beaucoup d’autres choses que j’aime de Madrid : la gastronomie, le soleil, l’architecture, ses nombreux arbres et parcs, sa position centrale très pratique au moment de visiter le reste de l’Espagne… Je pourrais en faire un roman !

Voici, pour conclure, un « inclassable » : Gran Vía. Je l’aime autant que je la déteste. C’est en effet un de mes endroits favoris de Madrid, non pour ses innombrables boutiques mais pour son architecture qui me transporte à chaque fois que je m’y rends. Sauf que, essayez de vous y promener en levant les yeux pour profiter de la vue…Vous terminerez certainement piétiné par la foule.

Je vous le dis, si Madrid était une personne, je me marierais avec, la chérirais toute ma vie et elle me le rendrait bien. Mais comme on dit souvent : personne n’est parfait 🙂

Nous vous suggérons également...