Portrait : Sanaâ

C’est autour d’un tinto de verano sur une terrasse ensoleillée en plein mois de novembre que nous interviewons Sanaâ, française établie à Madrid et sur qui nous souhaitons en savoir plus.

Dès notre rencontre, nous sommes marqués par son enthousiasme et son dynamisme. Nous apprenons tout d’abord que Sanaâ est née de deux parents marocains en Haute-Savoie dans une petite ville près de Genève. Plongée dans un environnement multiculturel, elle suit un cursus au lycée international puis, poursuit des études de Langues Étrangères Appliquées (L.E.A.) à Lyon. La licence en poche, elle intègre l’École Supérieure de Commerce et de Développement 3A formant les étudiants à travailler avec des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique.

Sanaa

À la fin de ses études, elle travaille pour l’O.N.G. Cadres sans Frontières Afrique dont le but est d’aider les citoyens africains à développer leur propre entreprise dans leur pays d’origine à la suite d’une ré-expatriation. Et après mûre réflexion, elle entreprend un master spécialisé dans la publicité et la communication.

Un an plus tard, restant fidèle à ses valeurs éthiques, elle intègre une grande agence de publicité et de communication engagée et orientée R.S.E. (Responsabilité Sociale des Entreprises) en tant que Consultante en Relations Presse spécialisée dans le domaine informatique. Elle saisit alors l’opportunité d’un échange international et choisit Madrid comme destination, car elle est désireuse de découvrir la capitale espagnole. Elle y séjourne durant trois mois « magiques » tant pour la qualité relationnelle que culturelle et se promet de revenir vivre à Madrid un jour.

LOGO-happyfewÀ son retour en France, Sanaâ décide de joindre à nouveau le milieu associatif et devient Responsable Communication d’Artisans du Monde. Son attache pour Madrid est restée intacte, si bien qu’en 2013, elle décide d’y retourner en télétravail pour un an en accord avec sa direction. L’échéance arrivée et ne pouvant se résoudre à abandonner sa vie à Madrid, Sanaâ renonce à son poste et se lance dans la grande aventure qu’est la création d’entreprise. Elle développe actuellement Happy Few Production, une boîte événementielle empreinte de valeurs telles que la tolérance, l’ouverture et la convivialité. Elle propose déjà un nouveau concept de rencontres conviviales intitulé Be My Guest qui se déroule autour d’un invité surprise. Le premier était un concert de blues acoustique. Elle organise également des Domingays, sorte d’apéritifs gay-friendly.

Sanaâ s’est livrée à nous en toute authenticité et le portrait que nous retiendrons d’elle est celui d’une auto-entrepreneuse joviale et pleine d’entrain !

Nous vous suggérons également...