Top 5 des raisons de passer ses vacances à Madrid

Par Clothilde M., auteur invité.

Ce top s’adresse à toi Français qui te demandes encore pourquoi tu viendrais passer tes vacances à Madrid. Il n’y a peut-être pas de plage à Madrid mais qu’à cela ne tienne, il y a plus intéressant (et puis ce n’est pas l’été toute l’année).

1/ La gastronomie espagnole 

Je suis d’accord, la gastronomie c’est un peu la chasse gardée des Français (un peu comme les films d’action avec Sylvester Stallone pour les Américains et les saucisses pour les Allemands). Pourtant la gastronomie espagnole a de nombreux atouts, notamment ce concept merveilleux des tapas. Concrètement les tapas transforment n’importe quel repas banal en apéro, et l’apéro, les Français on aime ça.

Disfrutando de los primeros días de terrazas en #madrid

2/ Les churros (et leur chocolat)

Alors, oui, je parlais dans le point 1 de gastronomie, mais les churros méritent, à mon sens, une place particulière. Les churros c’est un peu un bout de paradis à chaque bouchée, dégustés de préférence avec le traditionnel chocolat espagnol bien épais. Certes, c’est aussi une bombe nucléaire pour votre ligne, mais on va partir du principe que de temps en temps ça ne fait pas de mal et qu’il y en a marre de la dictature de la minceur. Pour lutter contre les diktats de la mode, mangeons des churros !

 Churros con chocolate de la Chocolateria Valor

Si vous ne savez pas où aller les manger, outre le classique San Ginés, allez découvrir ceux de la Chocolatería Valor.

3/ Les policiers 

Là, j’ai dû en perdre quelques uns … Non, je n’ai pas un fantasme caché pour l’uniforme (quoique …) mais Madrid est une ville très sûre, c’est l’une des villes où il y a le plus de policiers par habitants, et par conséquent on s’y sent très en sécurité. Et quand on est une femme (ou même un homme, à bas les clichés !) c’est quand même chouette de se dire qu’on peut rentrer à 4h du matin, passablement éméché sans risquer l’agression (du fait des policiers, qui en plus de bien faire leur boulot, ne sont pas désagréables à regarder* …)

Fuente: Cuenta Instagram de la Policia Nacional

* Cet article n’a pas été financé/sponsorisé par la police de Madrid. Crédit photo: compte Instagram de la Policia Nacional.

4/ Le coût de la vie

Tout Français ayant vécu à Paris (ou même dans une grande ville de province) connaît la dure réalité de payer sa pinte 8 euros et de payer minimum 20 euros pour un repas correct (dans le meilleur des cas). Certes il existe de bonnes adresses dans la capitale française et ailleurs, mais Madrid bat la France à plate couture en terme de coût de la vie. D’une façon générale, tout est moins cher. Gros coup de cœur en particulier pour le restaurant Latéral, où la coupe de champagne est à 3,60 euros (oui, à Paris c’est même pas le prix d’un verre de rosé) et les tapas délicieuses et originales, le tout dans un décor chic et moderne.

Lateral

5/ Le mode de vie 

Le mode de vie à l’espagnole c’est tout simplement le rythme que vous aviez étant ado, votre mère qui vous somme de ranger votre chambre et d’appeler votre grand-mère en moins. À Madrid le petit-déjeuner se prend vers 11h, on grignote des tapas sur le pouce à 16h, et vers 22h on dîne avant de partir faire la fête toute la nuit. Et oui, Madrid a la réputation d’avoir l’une des vies nocturnes les plus animées d’Europe, rien que ça ! Et ce n’est pas moi qui vais dire le contraire …

——- Bonus « guide touristique » : mon top 3 des choses à voir/faire : ——-

1/ Les musées

C’est un peu la caution « intellectuelle » de cet article, histoire de dire que je n’ai pas seulement fait que manger des churros et boire de la sangria !

Musée du Prado - By Schnäggli (Own work) [CC BY-SA 3.0]

L’art, en France c’est du sérieux, et à Madrid aussi, voici les trois musées IN-CON-TOUR-NA-BLES :

– Le Reina Sofia : musée d’art contemporain, personnellement je ne suis pas particulièrement fan du genre, mais ça reste à voir.

– Le Prado : c’est un peu le Louvre madrilène. Immense et très riche, il va falloir s’armer de patience et de bonnes chaussures mais le jeu en vaut la chandelle.

– Le Thyssen : sans aucun doute mon préféré de par sa variété dans les œuvres présentées. En effet, on y trouve des toiles de l’époque classique à contemporaine en passant par le moderne. Remarquablement riche pour une collection privée.

2/ La Azotea del Circulo de Bellas Artes 

En roof top c’est ni plus ni moins LA plus belle vue (à 360°) de Madrid. J’ai eu la chance d’y aller un soir lors d’un apéro organisé par Cocorico, et le combo coucher de soleil +vue imprenable + verre de vin est tout simplement divin. En plus, contrairement à beaucoup de roof top parisiens, les consommations ne coûtent pas un PEL !

Vue de Madrid depuis la Azotea du Circulo de Bellas Artes

3/ Le parc du Retiro 

Le Retiro c’est 75 hectares de verdure en plein cœur de Madrid avec une roseraie, des paons et pleins de gens qui font des spectacles sympas (j’ai vu un clown jongler avec des tronçonneuses, sympa je vous dis !). Il y a également le Palacio de Cristal, un petit bijou architectural niché près d’un bassin avec une cascade (parfait pour des petits selfies en toute simplicité, #posey #oklm #green). Retiro, Palacio de Cristal

Alors, quand est-ce que vous réservez votre billet ?

NB : Cet article a été écrit en toute subjectivité, par une touriste française (parisienne de cœur de surcroit). Il n’engage que son auteur et doit être pris au second degré (voire dixième).

Nous vous suggérons également...